Asus EeePC

English Version
WikipédiA



Achat coup de coeur, un portable avec l'essentiel.

Caractéristiques Installation Ce que j'en fais

Les caractéristiques du EeePC
  1. Portable PC, Celeron 630-900 MHz
  2. RAM 512Mo, Unité SSD 4Go
  3. Lecteur cartes SD/SDHC
  4. Ecran 7 pouces, visible 800x480, 32 bits
  5. 3 ports USB2.0, un port Ethernet, une sortie SVGA, carte WIFI
  6. Carte son, HP stéréo, prise casque & micro, Micro et Webcam intégrés
  7. Touchpad
  8. Batterie 4400 mAh, 2h d'autonomie selon mes tests
Côté droit



Côté gauche

Installation:


Le lecteur ZIP

Je l'utilise essentiellement pour dialoguer avec mes anciennes machines: l'Atari TT, le Mega STE et le STE ont chacun un lecteur ZIP SCSI 100Mo. Les disquettes sont reconnues par ce lecteur USB 250Mo qui s'alimente directement sur la prise USB. J'imagine que ça doit diminuer l'autonomie de la batterie, mais cela permet des transferts de grandes quantités de données en très peu de temps.

Le graveur DVD

Périphérique indispensable: le lecteur/graveur de DVD, un SAMSUNG DVD Writer SE-S204.

Les drivers de l'EeePC sont livrés sur un DVD, on ne peut donc pas se contenter d'un lecteur CD. Et puis, tant qu'à faire, autant que ça soit un graveur! Ce périphérique se connecte sur un port USB2.0 et dispose de sa propre alimentation.
Il lit et grave les CD-R/W et les DVD-R/W.
Il peut se brancher à la volée et se débrancher de même.
Il est aussi reconnu par le BIOS comme unité bootable en cas d'installation d'un autre système. Ce qui me fut fort utile pour remplacer Linux par Windows XP.
Prix approximatif 60€.

La carte SDHC 8Go

Autre indispensable, une carte SD afin d'augmenter la mémoire de masse, car vous aurez vite fait de saturer l'unité interne de 4Go.
J'ai eu, suite à un échange, cette carte SDHC de 8Go de classe 6. Elle est installée comme unité de disque amovible "E:" et j'y installe mes programmes DOS, mes données (comme les MP3, les images).

Vitesses des disques:

Tests réalisés avec Radkil's Disk Speed 2.0
L'unité de disque SDHC 8Go
L'unité SDHC se révèle plutôt lente, le score obtenu avec l'outil est de 3.225 et elle plafonne à 16Mo/s en lecture. Une autre source indique que ce n'est plus que 5Mo/s en écriture.
Je l'ai formatée en NTFS et dans les propriétés du disque, j'ai validé le cache en écriture. Ceci accélère quelque peu les accès mais vous oblige à passer par une demande de "retirer le périphérique en toute sécurité" afin qu'il soit à jour.


L'unité interne SSD 4Go
L'unité d'origine interne SSD est bien plus efficace puisque son score s'élève à 11.013 c'est à dire presque 3,5 fois la vitesse de la carte SD.
J'y installe tout ce qui est sensible, les programmes ouvrant de nombreux fichiers, tous ce qui a trait au système.
Remarquez que l'accès aux petits blocs est 4 fois plus rapide que sur la SD.
J'ai réduit la taille de la fenêtre de sortie de Disk Speed qui donne bien plus d'informations que celles présentées ici!

La tablette maison:

J'ai fabriqué une tablette à partir d'un pied d'appareil photo. Dessus j'y ai collé des réglettes afin de maintenir le portable en position fixe. Sur l'avant, les réglettes encadrent les deux coins. J'ai laissé un espace entre les deux afin que l'air circule. A l'arrière, deux réglettes surélèvent les pieds du portable. Il est maintenu en position légèrement inclinée ce qui a deux avantages:
  • meilleure circulation de l'air (je compte aussi faire des trous sous l'ordi)
  • position plus confortable pour écrire
Avec ce système, je mets le portable à la hauteur voulue, c'est important car penché sur cette petite machine on fatigue vite! De plus je la trimbale partout: à table, à côté de mes ordinosaures pour faire des recherches sur internet ou tout simplement pour continuer une conversation sans arrêter mon travail.


Le câble USB/Série

Le problème que j'ai eu avec ce câble a été le choix des bons drivers! Ceux fournis par le constructeur plantaient la machine irrémédiablement. J'ai donc installé ce câble sur un second PC et XP avait les drivers adéquats: ceux fournis par FTDI Ltd.
Alors je suis allé sur leur site, et ce fut la solution. Je vous les mets ici en téléchargement pour Windows XP. Ce câble série m'était indispensable pour communiquer avec l'Apple II pour l'échange d'images disques.

L'autre câble n'a pas été vraiment testé... à voir! C'est un USB vers Centronics.

Lecteur de cartes 15 en 1

Ce petit lecteur fut acquis (je me permets la pub) chez Orange avec les points fidélité, 8000 points je crois, et envoi gratis de ce petit lecteur USB très pratique et dans le ton exact de la machine!
Il relit les SD, MMC, CF, XD et MS de différents types à chaque fois.
Permet de laisser la carte SDHC en place dans le lecteur interne comme disque dur tout en lisant d'autres cartes (appareil photo...)

Problème avec le WIFI

Au démarrage de Windows XP, le système refusait de prendre en charge l'adaptateur WIFI interne. Il a fallu donc que j'en passe par une installation manuelle!

Je lance donc Atheros Client Utility :

  • Là dans "Gestion des profils" je choisis "Nouveau" auquel j'ai donné le nom WANADOO.
  • Entrer le SSID1 de votre box, chez moi c'est WANADOO-XXXX avec 4 chiffres.
  • Puis dans l'onglet "Sécurité" j'ai choisi "Clé partagée (WEP statique)" et dans "Configurer" j'entre la clé WEP en Hexadécimal, taille 128, sans espaces ni tirets et je valide.
  • Pour finir, dans l'onglet "Options avancées", je choisis "Point d'accès par défaut" et j'entre la clé MAC de ma box toujours sans espaces ni tirets, je valide et je sors.
Tout doit marcher et les icones de connection doivent ressembler à ceci :


Accents sur le clavier QWERTY

Pour ceux qui écrivent en français mais ont acheté un clavier QWERTY, il faut redéfinir le clavier!
Je l'ai fait pour vous si vous ne voulez pas vous embêter avec ça...


J'ai redéfini le clavier avec l'utilitaire de Microsoft Keyboard Layout Creator. C'est une usine à gaz car il réclâme l'installation de .NET Framework qui va mobiliser 56Mo de votre disque! Mais vous pouvez ensuite tout désinstaller lorsque vous serez satisfaits de votre fichier clavier.
Je vous conseille de récupérer l'ancienne version (1.3) de MSKLC car elle se contente du Framework 1.1 plus léger que le 2.x.

Mes choix: Vous pouvez télécharger ma version de ce clavier.

Copie d'écran!

L'écran est réglé en 800x600 avec une fenêtre d'affichage de 800x480 qui scrolle en suivant la souris. La lisibilité et la clarté de l'écran sont exceptionnelles.
Des utilitaires permettent d'augmenter encore la résolution vers des 1024x768, toujours en fenêtre, ou de la réduire à 640x480 pour la compatibilité avec certains jeux.
Il va de soi qu'avec la sortie SVGA, cela peut s'avérer très confortable.
Pour ma part, j'ai conservé le 800x600 proposé sans autre driver car il me suffit largement.

Quelques petits outils:

Ekey: voir l'état des touches
Ekey est bien utile en saisie car aucun voyant ne vous informe de l'état des touches NumLock, CapsLock et Arrêt Defil. Une fois installé, trois voyants apparaissent à l'écran, position redéfinissable et peuvent rester en avant plan.
Asus EeePc utility: réglage écran
Voici le petit réglage pour l'écran. J'ai eu quelques problèmes avec car la résolution 800x600 n'était pas conservée et revenait systématiquement à 800x480 à chaque lancement du système. Dans l'utilitaire j'ai fini par cliquer sur "Enlever du plateau" et le mini menu s'est réduit à cela (image ci-contre) et mes réglages restent en place.
EeeCtl: contrôler la fréquence!
EeeCtl est un outil de contrôle de la machine. Il permet de fixer la fréquence du processeur de 630 à 900 Mhz ainsi que la vitesse de son ventilateur. Je ne m'en sers pour l'instant qu'à des fins de test. Son fichier de configuration est entièrement redéfinissable et vous pouvez vous lancer dans l'overcloking pour pousser la machine aux limites.



Ce que j'en fais


L'émulation Atari avec Aranym

L'émulateur Aranym donne un Atari virtuel 68040 avec ici un écran 640x480 en True Color. J'ai donc partout avec moi la possibilité de poursuivre ma programmation en assembleur (à gauche) ou en Forth (à droite) ou d'utiliser la puissance du PC pour assembler rapidement des animations avec M_Player (en bas).

Et encore de l'émulation ou programmation

De même, je peux poursuivre mes travaux avec la TI-59 et le compilateur TI-Compiler, ou lancer quelques petits programmes rapides avec le QuickBasic (l'ordi que j'ai au collège dans ma salle est un 386 sous DOS!).

Utilisation de la Webcam

La Webcam intégrée monte jusqu'à 640x480.
L'image est de bonne qualité. Aujourd'hui, je n'ai réussi à rien la pièce étant baignée de soleil! Une conversation MSN vidéo est tout à fait possible et fluide.
On voit un bout de ma salle avec la batterie et le piano Yamaha à gauche.

Et plein de choses encore:

Du calcul symbolique avec Dérive , de la géométrie avec Cabri (version DOS) , de l'astronomie avec Stellarium , bavarder avec MSN , surfer avec Internet Explorer 7 , travailler mes documents sous Word ou Excel, traitement du son avec Gold Wave etc...

15 décembre 2007